Ainsi est né El Gara

« Le Boucheron. — Le 30 mars 1908, le colonel Branlière recevait l'ordre de pacifier et d'organiser le territoire des M'dakra, en y rétablissant les conditions normales de prospérité. L'emplacement choisi par le général, dans ce but, est situé au point où l'Oued Aceïla entaille la falaise du plateau supérieur pour entrer dans la plaine du Tirs. Cet oued, qui naît aux environs du M'quarto, arrose en amont du camp une large et riche vallée, de faciles communications avec la plaine fertile des Achach. Les plateaux situés au Nord du camp constituent les plus riches domaines des tribus M'dakra. Eu somme, c'était au centre même de la partie fertile de ces territoires que le poste s'installait, à pied d'oeuvre, pour protéger les travaux agricoles des tribus insoumises, ou interdire ceux des dissidents. Les troupes constituant le D. R. M (Détachement régional des M'dakra.).. comprenaient au début : un effectif d'environ 100 officiers, 2,900 hommes et 800 chevaux ou mulets.
Le noyau du poste était constitué par le camp du Boucheron proprement dit, ouvrage rectangulaire créé de toutes pièces sur la rive gauche de l'Oued Aceïla, près du bordj Dar-Bou-Azza-Ould-Chouïrfa.
Trois ouvrages annexes en complétaient les défenses sur les hauteurs les plus voisines, savoir : la Gara des M'dakra (rive droite), le fort Sylvestre et le bordj Bou- Azza-ben-Sliman (rive gauche). Plus tard, pour répondre à, des nécessités militaires
diverses, de nouveaux postes annexes étaient créés, à savoir : 1 ° Dar-Miloudi à 3 kilomètres 500 de l'Oued Aïata ; 2° fort Rumeau, à 2 kilomètres Nord-Est de la Gara ; 3°fort Youlas , au mamelon des Quatre-Oliviers, près du passage de l'Oued Zamren par la piste conduisant à Berighit ; 4° Fort Giirgens , situé sur le plateau de la rive droite de l'Oued Zamren, peu en aval du confluent de l'Oued el-Ateuch, à proximité d'une bonne source (Aïn-Oum- Knabech) ;5° Le fort du 8-Mars, créé en face du ravin où s'était terminé le combat livré à cette date, remplissait le même rôle vis-à-vis du plateau de Sidi-Aceïla;
Les troupes logeaient sous la grande tente. Des abris avaient été établis pour les magasins, des maisons en pierre édifiées pour le payeur, l'infirmerie indigène et les locaux
disciplinaires. Dans les ouvrages annexes, le logement et les défenses était organisés de façon analogue. L'abreuvoir et l'eau de lavage étaient assurés par l'Oued Aceïla, ruisselet d'un mètre seulement de large, mais qui ne tarit pas. Des puits, avec/abords protégés, fournissaient l'eau potable.
Des jardins, un lavoir, un pont de bois sur l'oued, un abattoir avec accessoires, un parc aux boeufs, un cimetière complétaient l'organisation du poste. Enfin, un puits était foré et l'eau obtenue à l'intérieur même du camp
De bonnes pistes mettaient le D. R. M. en communi-cation avec Mediouna, Ber-Rechid, Kasbah-ben-Ahmed et Camp Boulhaut. La télégraphie électrique par fils
reliait le poste à Casablanca par Ber-Rechid, et à Camp Boulhaut par les forts Youlas et Gtirgens ; de plus, un fil téléphonique était adjoint à la première ligne. Par l'optique, le poste de la Gara communiquait avec Merchich (près Mediouna), ».

Le 21 Mars 1921 , l’’Etat français (domaine privé) représenté par Mr Benoist, chef du bataillon du génie, a procédé à l’immatriculation de cinq propriétés aux quelles il a donné les noms qui suivent :
1°) « Boucheron N °1 » : propriété constitué en terrain bâti, d’une superficie de 17 hectares, qui lui est vendue par Bouazza ben Hamou ben Chouirfa et consort. La dite propriété est limitée au Nord par la proprieté de Mr Faber et de Mohamed ben Jillali ; à l’’Est par Bouazza et Mohamed ben Chouirfa ; à l’Ouest par Mohamed ben Chouirfa ; au Sud par Bouazza ben Chouirfa et Mohamed ben Jillali
2° ) « Boucheron N °2 » : propriété d’une superficie de 750 mètres carrés, qui lui est vendue par Mohamed ben Bouchaib La dite propriété est limitée au Nord; à l’’Est; à l’Ouest; au Sud par les proprietés de Mohamed ben Chouirfa et Bouchaib ben Kenza.
3°) « Boucheron N °3 » : propriété d’une superficie de 1 hectare et 44 ares, qui lui est vendue par Lahcen ben Mohamed Belhaj. La dite propriété est limitée au Nord par Thollon et Cornis ; à l’’Est; à l’Ouest; au Sud par Lahcen Ben Hadj.
4°) « Boucheron N °4 » : propriété d’une superficie de 5 hectares, qui lui est vendue par Hadj Hachemi ben Mohamed El Madkouri E l Attmani et Lahcen ben Mohamed Es Sabbahi et Attmani. La dite propriété est limitée au Nord par la route Boucheron à Ben Ahmed; à l’’Est et au Sud par Lahcen Ben Hadj ; à l’Ouest par l’Etat Cherifien ( domaine privé).
4°) « Boucheron N °5 » : propriété d’une superficie de 22 hectares, qui lui est vendue par Mohamed ben Azzouz Es Sabbahi. La dite propriété est limitée au Nord et à l’Est par une piste et la propriété du Cheikh SI Taybi, celle Mohmed ben Mira et Mohamed Belaassri, celle de Mohmed ben Rahal et celle de Habbou ould Cheikh ;au Sud par Hamou Bel Hadj ; à l’Ouest par Larbi ben El Alem et Cheikh ben Taybi .

Commentaires (13)

1. miloudi 06/12/2012

c"est toujour mat orété de la st r

2. GARAOUI 10/03/2011

les hypocrites d'Elgara:
Elgara a formee bcp de cadres superieurs
ces derniers n'ont rien donne a Elgara

ELGARA EST LA MERVELLEUSE REGION DU MONDE

3. Haittant 10/03/2011

ElGaza est une epave entrein de couler et moi je coule avec

4. adil 01/01/2011

à ZILI si tu veux visiter ta ville d origine Elgara je serais tellement ravi de te recevoir parmi nous voila mon msn : happy-life2010@hotmail.fr

5. ahmed 07/12/2010

cherZILI contactez moi pour te donner un coup de main quand tu voudra venir a ton village d origine madkouri
judor-aarau@hotmail.com

6. zili 30/11/2010

salamalaikoum je ne sais quoi ecrire juste quen lisant ces informations j ai tellement pleure car mon papa _qu il repose en paix_nous parlait souvent de notre origine qui est mdakra car lui meme tout petit apres avoir perdu son pere qui s appelait bouchaib ben ismael madkouri etait oblige d aller vivre a fes avec ma mere et ses soeur zaida et zahra et son frere ahmed je sais que j ai beaucoup d oncles a el gara mais rien de plus je connais pas ou ils habitent j aimerai bien que j aurai une occasion ou je pourai visiter mdakra voir ou mon papa est ne on a jamais eu de la chance de l emmener avant sa mort dans sa ville natale mais pour mon amour pour mon papa je vais faire l impossible d aller un jour dans cette ville qui est mon origine mon bonheur que j ai jamais vu actuellement j habite paris et je pense aller a casa l ete prochain et de la aller a elmdakra alors si vous lisez mon message est ce que vous pouvez me dire comment y aller de casa a mdakra??mercije suis fiere d etre madkouria

7. A.H 02/10/2010

I would like to make a appeal to all Garaouis in the world to loby in the countries of their residence to get businessmen to invest in ELGARA
This it will create more jobs and improve life style of our brothers and sisters
El gara is ideal for any project labour is cheap and closer to Casablanca Capital economic

And to the Autoroties and elected to push for the construction of roads linking El Gara to other town specially Casablanca

8. johra issad 20/09/2010

bonkour je voudrais savoir ou demander un acte de mariage qui a ete passe par le cadi d mdakra el gara en 1958 merci

9. boustani 21/05/2010

merci a ceux qui nous on montre des exemples des madkouri qui ont vondus des hectares aux colonialisme et meme des terrains de tirs eh bien imaginé les recoltes il sont rontable . non ce n' est pas ca ; le probleme c'est d ou ses mdakra ont tous ce qu'ils ont vendu quelle catégorie des mdakra ils font partie . JE SUIS MADKOURI est j'aime lamdakra dans mon grand aimable paye le maroc =dieu ;patrie;roi=mon device eternel.

10. bouchra 20/05/2010

j chui d origin garawi et jen sui fiere tj vous remercie pr vo effor ,vraiment se sont des info cheres et tres rares bon courage.vive lmdakra

11. soukayn (site web) 24/01/2010

je suis une fille jabite a el gara j'aime ma vile al gara comme j'aime mes zieu alore j'aime bien que sera bien de toute mon ceure et mérci

12. merouani mostafa 12/01/2010

La 1ère station services appartenait à Merouani Tahar,responsable de la prison d'Elgara. Proposition:Que pensez vous de la création de synergies pour developper notre ville,?.

13. 17/12/2009

Ajouter un commentaire
 
EL GARA

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×